Le temps en...


    Voyage de 7 jours par la Syrie Euro 994 / par personne (Tarif de groupe).
D'autres offres spéciales (76 kb PDF)
  • y compris le transfert d'aéroport Damas - logement - transfert aux visites
  • y compris un forfait de réservation
  • y compris des droits d'entrée à des visites, à des droits et à des impôts
  • y compris un accompagnement multilingue
  • voyages de toute une année individuel
  • Hôtel = bonne norme + classe premiére

Ordinateur des distances

Places en Syrie

Distances de  
  Résultat KM
Tandis que vous êtes assis avant votre PC, vous pouvez tourner à votre pouce, vous considérer les plus nouvelles images de chat de votre mère ou
projeter vos prochaines vacances.

Quintessence de la Syrie | Voyage d'exemple

« Pays natal » de l'alphabet, la Syrie a eu une part dans l'histoire du christianisme. Ses relations avec l'empire romain ont oscillé entre le commerce et la guerre. A travers ses routes sont passés les pèlerins vers la Mecque, les croisés et les caravanes de la soie et des épices. Sur cette terre ont vécu le phéniciens, grands marchands sur les mers et sur la terre, le accadiens le ammoréens, les assyriens, les araméens et d'autres civilisations glorieuses.
Arrivée à l'aéroport des Alep
Alep se targue d'être une des plus vieilles villes du monde. Son acropole, sur laquelle se trouve aujourd'hui une très belle citadelle du 12° siècle, cache encore de nombreux vestiges des civilisations successives qui ont régné sur cette région.





Aleppo - la ville commerçante
Alep est la capitale de la Syrie du nord (350 km la séparent de Damas). Elle plonge des profondes racines dans un passé qui remonte à la préhistoire.

Alep se targue d'être une des plus vieilles villes du monde.

Son acropole, sur laquelle se trouve aujourd'hui une très belle citadelle du 12° siècle, cache encore de nombreux vestiges des civilisations successives qui ont régné sur cette région.

Le musée archéologique recèle des trésors de pièces allant des tablettes des archives royales d'Ebla aux trouvailles des sites du nord-est de la Syrie (Tell Halaf, Arslan Tash, Tell Ahmar).





St. Simeon
St. Siméon la cathédrale construite sur le site où « Syméon » l’ermite a passé 40 ans de sa vie sur le sommet d’une colonne de 40 mères sans jamais en descendre. L’empereur Zenon a fait construire ce qui fût la plus grande cathédrale du monde.

Située à 60 km au nord-ouest d'Alep. Elle est l'une de ces villes mortes. Elle porte le nom de Saint Siméon, l'ermite à la colonne, qui vécut la plus grande partie de sa vie dans le renoncement et la prière assis en haut d'une colonne.

Ses élèves gravitaient autour de lui, les gens venaient lui rendre visite, et du haut de sa colonne, plus proche du ciel que de la terre il leur dispensait la bonne parole.

Ultérieurement un monastère et des "hôtelleries" pour les pélerins furent construits autour de la cathédrale. Celle-ci fut démolie en partie par un tremblement de terre qui se produisit moins d'un demi-siècle après sa fondation. Toutefois, ce qui en reste témoigne assez de la magnificence de l'art syrien et qui apparaît dans cette belle pierre rosée, dans la pureté des lignes et des décors, dans l'harmonie des arcs, dans ces colonnes dont les chapiteaux sont décorés de feuilles d'acanthe qui paraissent comme soufflées par le vent.
La côte Syrienne
Disons en simplifiant que la zone côtière en Syrie est composée de plages infinies et de vertes montagnes. Couvertes de forêts et de maquis, ces dernières ponctuent les rivages et inclinent leurs pentes douces vers la mer où commence la montagne. La côte offre sans interruption ce même spectacle depuis Ras-Al Bassit au nord jusqu'à Tartous au sud. Sur les reliefs, des pentes aux sommets, sont disséminées des stations estivales où l'air est vivifiant et les paysages ensorceleurs. Sans oublier les innombrables sites historiques et les fameuses citadelles du passé.

Les Plages La côte syrienne s'allonge sur plus de 175 km. Elle offre des plages innombrables avec leur sable fin, leurs eaux qui ne connaissent pas la pollution, leur atmosphère admirable et leur ciel pur et lumineux.

Lattaquié est le port principal de la Syrie en Méditerranée (186 km au sud-ouest d'Alep). Depuis les temps les plus anciens elle a été un port important et elle est l'une des cinq villes fondées par Séleucos Nikator au III° siècle avant J.-C. qui lui donna le nom de sa mère Laodicée.

Serjella est l’une des 500 sites appelé villes mortes ou villages antiques, de la Syrie du nord. Villes fantômes qui apparurent entre le II° et V° siècles et disparurent progressivement vers le IX ° siècle, suite au déclin du commerce du vin et de l’huile et suite aussi à une épidémie de peste. On visitera à Sergella son café appelé andrône parce que seuls les hommes y étaient admis, ses thermes, une église, une maison avec ses 2 étages et sa cour et finalement une presse à huile.

Apamée, Une des quatre cites fondées par Seleucos I Nicator en Syrie au début du 3° siècle avant JC. La ville bénéficiait des riches pâtures pour l'élevage des chevaux de l'armée. En 64 av JC, les Romain sous Pompée ont conquis la ville et rasé sa citadelle. Cependant la ville s'est développée en tant que base militaire. Le théâtre, les bains, les temples et les villas ont été construits pendant l'âge d'or de la ville au 2° siècle AD. La rue principale à colonnades, dans son état actuel, a été achevée pendant le règne de Marc Aurèle. A l'époque byzantine, Apamée a gardé son importance et est devenue la capitale de la province de la "Syria Secunda" au début du 5° siècle et a été le siège d'un évêché.

Ebla, ancienne capitale où furent découvertes en 1977 les archives royales de 15000 tablettes en argile datant du II° millénaires avant notre ère.


 

 


Ugarit - Crac des Chevaliers
la forteresse croisée la plus belle et la mieux conservée du Moyen-Orient.

Dominant la plaine de la Boquée et verrouillant la « trouée de Homs », lieu de passage obligatoire pour les armées venant du hinterland syrien vers le littoral, cet ancien château kurde a été récupéré par les croisés au début du XIIe siècle et confié par Raymond II, le comte de Tripoli à l'Ordre de l'Hôpital en 1144. Le château a résisté à plusieurs menaces arabes et n’est tombé aux mains des musulmans qu’après un long siège du Sultan mamelouk Baïbars, qui dura du 21 février au 7 avril 1271, date à laquelle la garnison s’est rendue, le sultan leur offrant un sauf-conduit leur permettant de se retirer dans un pays chrétien.

Elle est située à 60 km de Homs, et s'éloigne du réseau autoroutier de 21 km. Elle est connue sous le nom de citadelle des Kurdes (3). Elle ne fut pas construite en une seule fois. Elle a été élevée par un des princes de Homs, des Bani Mardas afin de surveiller les routes entre la côte et l'intérieur des terres.
Palmyre - Ville de la reine
Visite de la ville la reine Zénobie: La rue à colonnades, le Tetrapyle, les temples de Bel, Baal Shamin et Nebo, les thermes, la vallée des tombes, le musée archéologique de Palmyree.






Découvrez des Maaloula
le village où l'on parle encore la langue du Christ, l'araméen.

La visite comprend le couvent de Ste Thècle et celui de St Serge.

Dans ce dernier on pourra admirer des icônes du 17° siècle de la fameuse école syrienne.
Damas - Paradies de la terre
Visite de Damas : Le Souk El Hamidiyé, la grande mosquée des Omeyyades, le Palais Azem, La via Recta, la maison d'Ananie (Evêque de Damas au temps de St Paul) et le musée National.

Le Musée National de Damas possède une des plus grande collection archéologique et historique du monde. Le musée est divisé en quatre parties: Préhistorique, Ancienne Syrie, Antiquité Classique et Arabo-islamique

Visite de la Maison d'Ananie évêque de Damas au moment où un certain est venu de Jérusalem accompagné de ses soldats arrêter les chrétiens de Damas. C'était St Paul qui s'est converti sur le "chemin de Damas" et qui s'est probablement réfugié chez Ananie et ses disciples.

De Damas, où les troupes le cherchaient pour trahison, St Paul s'est probablement enfui par la Porte de Kissan vers la Palestine, descendu du haut de la tour dans un panier. Actuellement se situe à l'emplacement de cette porte des vestiges d'une tour dont les derniers remaniements datent de 1364. Une chapelle a été récemment construite derrière cette tour.



Vieux Damas
Chacun des souks couverts de Damas a une saveur particulière que vous saurez reconnaître les yeux fermés.

Et lorsque vous vous serez laissé engager dans leur pénombre voûtée, parmi les fragrances des parfums des épices et parmi les couleurs des marchandises qui s'étalent à l'entrée des échoppes vous croirez avoir pénétré le monde des légendes, le monde des Sindbads et autres habiles marchands de contes.
  • Souq al-Hamidiyeh
  • Souq Midhat Pasha
  • Souq al-Harir
  • Souq Al-Bzourieh
La Syrie et Rome
Bosra, mentionnée déjà dans les manuscrits de la 18ème dynastie pharaonique, elle a fait partie successivement des royaumes grec Séleucide, romain (conquise par Judas Maccabeus en 163 avant J.C) et Nabatéen.

Le prophète Mohammad est passé par Bosra en accompagnant une caravane vers Damas.

La ville a souffert de la longue lutte entre les Croisés et les Arabes.

Ces derniers ont transformé son théâtre en une citadelle, y ajoutant une muraille et des tours de défense.

Le Sultan d’Egypte Baibars l’a restauré en 1261.

La visite de Bosra comprend l’immense théâtre de 15000 places, les thermes, l’agora et la basilique.


Départ de Damas
Merci beaucoup pour votre attention. A la prochaine fois!